Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Environnement

FAIRE FACE AUX DANGERS Document d’information communal sur les RISQUES MAJEURS

Ce document, élaboré dans le cadre de la commission mutualisation de la communauté de communes, a pour objectif de communiquer aux habitants de chaque commune le maximum d’informations sur les gestes à accomplir et les attitudes à observer, en liaison avec le maire et la municipalité, en cas de catastrophe, de sinistre ou d’accident.  A compulser régulièrement.

DICRIM CAUSSE DE LA SELLE

LA TETE DANS LES ETOILES

La défense de la planète et la valorisation de nos territoires n’est pas qu’une affaire de partis ou d’idéologies. C’est surtout une vonté partagée d’engager des actions concrètes à pour chacune et chacun d’entre nous. De nombreux actes quotidiens sont à notre portée. Nous pouivons citer le covoiturage, le télé travail, les véhicules électriques, etc.

Au niveau de notre village, nous avons décidé il y a un an d’interrompre l’éclairage public entre 00 h. et 06 h. du matin (sauf durant la période estivale où nous allons jusqu’à 01 h. du matin). Notre objectif est double : limiter la pollution visuelle et économiser l’argent public.

Cette volonté afichée par vos élu.e.s a été relayée et mise en valeur par notre collègue Béatrice Bacon, ce qui nous a permis de bénéficier d’un diplôme national et d’intégrer le club très fermé des « villages étoilés »  (Cliquer droit sur le document et taper « rotation horaire »)

 

245CA21 – 03-06-21 – ANPCEN – DIPLOME VILLAGES ETOILES    

RAMASSAGE CITOYEN LE 27 FEVRIER

Cette année, de nouveau, l’Association Partons du bon pied organise une campagne de nettoyage d’un site d’autant plus dégradé qu’il est remarquable. Malheureusement, quelques ego-citoyen.ne.s sont assez lâches et irresponsables pour considérer que notre nos sites emblématiques et fragiles qu’ils visitent sont des poubelles naturelles. Les conséquences de ces inciviltés qui se traduisent en objets hétéroclites jonchant le sol ou polluant notre cours d’eau ne peuvent pas être traitées par la puissance publique seule. C’est pourquoi, il est important que le bénévolat prenne le relais et montrent en même temps que la prise de conscience se concrétise.

Pour ce samedi 27 février, le rendez-vous est fixé sur le site du barrage de Moulin Bertrand à 13 heures. Les conteneurs nécessaires seront mis à disposition par la communauté de communes du Grand pic saint Loup.

 

LA CITOYENNETE CONTRE L’INCIVILITE

 

En ce dimanche maussade de début d’automne, sous la houlette de Delphine Bonnet, des citoyen.ne.s bénévoles ont conduit une opération « propreté » aux abords immédiats du village notamment du plateau sportif.  17 participants, dont de nombreux enfants, ont participé à cette campagne de ramassage, ce qui témoigne de l’intérêt pour notre environnement et de la vitalité du bénévolat.

A la demande de la municipalité, une benne grand format avait été mise à la disposition par la communauté de communes mais malgré sa taille elle ne pouvait accueillir tous les objets trouvés, et notamment la magnifique armature du clic clac déposée devant le conteneur disparu dans la foulée. Espérons qu’il n’a pas été rapporté là où il était trouvé. Parmi les autres objets on peut citer une tôle de toiture (amiantée ?) Ainsi que, plus surprenant, une borne incendie abandonnée et dont nous rechercherons rechercheronsCette image nécessite un texte alternatif, mais ce dernier est vide. Ajoutez un texte alternatif ou signalez l’image comme étant décorative. l’usage dans le cadre du recensement conduit par la commune en liaison avec le service d’incendie de secours.

Une opération exemplaire qui sera sans doute renouvelée et à laquelle chacune et chacun d’entre nous pourra participer sans pour autant jeter les barrières et les masques dans les conteneurs.

 

LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU GRAND PIC SAINT LOUP ASSURE LE SERVICE PUBLIC

La collecte et le traitement des déchets, notamment ménagers, constituent un enjeu majeur, et particulièrement durant cette période où notre santé est menacée. L’on mesure la (petite) gêne que représente, ponctuellement le le stockage des déchets verts, alors imaginons les conteneurs non ramassés au bout d’une semaine. C’est pourquoi nous avons tenu à manifester notre reconnaissance aux agent.e.s de la communauté de communes qui, depuis le premier jour du confinement, ont assumé leur mission, à travers ces message de solidarité que nous avons apposés là où ces travailleurs de l’aube étaient le plus suceptibles d’en prendre connaisssance.

Lorsque nous avons sollicité le sercice dirigé par M. Ladrecht pour « désemcombrer » la décharge qui avait servi d’entrepôt provisoire avec l’aide des employés municipaux, dés le lendemain, trois véhicules se sont déplacés (photo) et sont intervenus.

Nous en profitons pour rappeler que le service des encombrants de la communauté fonctionne normalement et que la réponse municipale pour les déchets verts est toujours valide (terrains de moins de 1000m2 et enfants en bas âge) en téléphonant au 06 13 08 64 26. Il en va de meme  pour le dépôt des gravats, provisoirement résevé aux seuls artisans et entrepreneurs professionnels.

Mais la propreté et la salubrité ne sont pas qu’une affaire collective. Elles dépendent aussi de la responsabilité et du sens de la solidarité de chacune.e d’entre nous, ne serait-ce qu’en respectant scrupuleusement les consignes et en particulier en ne placant aucun encombrant dans ou à côté des conteneurs et en pliantles cartons avant de les jeter dans le conteneur jaune.

 

Retour vers haut de page