Rencontre avec les parents d’élèves

Le 26 octobre 2018, s’est tenue en soirée dans la salle polyvalente de Causse de Selle une réunion en présence des maires des quatre communes concernées par l’école, la présidente du syndicat intercommunal, la présidente des parents d’élèves, de nombreux conseiller-e-s municipa-les-ux, le directeur de l’école intercommunale et bien entendu les parents qui avaient pu se libérer.

Tout le monde le sait, et c’est ce qu’ont rappelé Philippe DOUTREMEPUICH et Laurent SENET, notre école, après avoir, dans les années 90, pour partie (site du Causse) fermé, puis rouvert dans le cadre d’un regroupement pédagogique intercommunal (Rpi) avec Saint Jean de Buèges, se trouve, sur les deux sites, en tension du point de vue de la capacité d’accueil et la perspective n’est pas la fermeture éventuelle d’une classe comme naguère mais plutôt de l’imminence de l’ouverture d’une quatrième.

Sur la base d’une très intéressante étude datée et chiffrée réalisée par Georges CAPUS, des perspectives d’évolution ont été dressées.

Les conseils municipaux ont arrêté le principe du maintien des locaux scolaires dans les deux villages où ils se trouvent actuellement mais se sont engagés à créer des locaux neufs pour assurer un accueil plus conforme aux attentes des parents et plus confortable pour les enfants.

Le principe a également été retenu d’un accroissement de la superficie des locaux au Causse, dont la croissance démographique est très significative, pour tenir compte de la réalité de la fréquentation et faire en sorte que le plus petit nombre d’élèves soit transporté, ce qui correspond aux engagements initiaux lors de la création du Rpi et du Sivu.

Les parents se sont interrogés sur la pertinence du maintien des deux sites compte tenu de la baisse, voire de la suppression des emplois aidés et donc de l’incertitude sur les économies en terme de fonctionnement. En effet, c’est sur ce point, plus que sur les investissements réalisés par les communes que la mutualisation, et donc la diminution des coûts de fonctionnement peuvent être mises en échec.

A ce niveau, le Sivu, en charge du fonctionnement, sera conduit à distinguer entre le scolaire et le périscolaire en s’appuyant sur le potentiel que représente la capacité de notre association locale à vocation culturelle, Bouillon Cube, à assurer ce type de prestation.

A la demande des parents, les deux communes ont ensuite présenté la localisation envisagée pour la construction des bâtiments neufs (pour Le Causse, il s’agit de la parcelle située à côté du terrain de tambourin) ainsi que l’approche méthodologique du dossier.

Il a enfin été convenu qu’une information régulière serait délivrée à tous et qu’à chaque étape du dossier une réunion de travail et de concertation serait organisée avec les représentants des parents d’élèves.

Retour vers haut de page