CORONAVIRUS : PLUS DE BISES, PLUS DE TOCA MANETTE

Les autorités, par un courrier du premier ministre, nous recommandent à présent la prudence, voire les précautions à l’approche de ce qui pourrait devenir une épidémie. Il est déconseillé en particulier de se serrer la main, qu’il faut cependant laver régulièrement, et de s’embrasser.

LETTRE PREMIER MINISTRE COVID 27 FEVRIER 2020

Retour vers haut de page