Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Raconte-moi notre village

LE CAUSSE SOUS LA SECONDE REPUBLIQUE

Nouvelle tranche de vie, cette fois plus « municipale » que nous livre notre historien communal, Michel Vialla dont le patronyme est déjà très présent dans ce récit décrivant  les responsabilités communales.
Pour l’anecdote, il est amusant de rappeler qu’au milieu du dix-neuvième siècle, les communications en général et l’information en particulier éaient balbutiantes. L’institution du suffrage universel en a pâti.
Ainsi, le candidat Lamartine, par ailleurs grand poète reconnu, a-t-il été victime dans sa campagne électorale et dans la France profonde d’interrogations réelles ou malveillantes du type : « Lamartine est-elle un homme ? » Cela a contribué à ce qu’on appelle aujourd’hui une veste mémorable. Le candidat Bonaparte avait vraisemblablement un réseau social plus efficace (5 millions de voix et… 30 000 pour Lamartine).
Plus sérieusement, l’on constatera évidemment que la parité mettra plus d’un siècle avant d’être la règle et que déjà la question des mobilités se posait même si c’était plus pour le commerce que pour les mouvements pendulaires vers la métropole.
Bonne lecture.

34 – Le Causse sous la seconde République (1848-1852)

UNE COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE HORS DU COMMUN

Une assistance plus nombreuse que d’ordinaire honorait de sa présence la traditionnelle cérémonie du 11 novembre devant le monument aux morts. Car le terme commémoration a pris tout son sens en ce 11 novembre 2023 puisque dans le cadre de la quinzaine culturelle organisée en partenariat avec l’association Melando, une conférence était organisée par la municipalité après cette cérémonie. A cette occasion, devant un public particulièrement attentif, Michel Vialla, conseiller municipal délégué à la mémoire, a présenté, à travers une mise en perspective de la démographie communale, la participation des jeunes hommes de notre village au premier conflit mondial et les répercussions sur la vie locale. En effet, en citant l’histoire de chacun  qui pour beaucoup se terminera tragiquement, il a rappelé que de nombreuses familles avaient été endeuillées et que la commune avait perdu un tiers de ses habitants. Il a également souligné le rôle des épouses et des fiancées qui, modestement soutenues financièrement par l’État, ont maintenu les activités agricoles et pastorales, c’est-à-dire l’économie de l’époque. Cette évocation historique a permis d’incarner pour les familles caussenardes la réalité quotidienne de leurs enfants et pour les habitants plus récents d’approfondir leur connaissance du village. A la fois narrateur et pédagogue, Michel Vialla a captivé l’auditoire.

 

 

OUVREZ LE LIEN POUR REVIVRE CETTE CONFERENCE.

Exposé sur la guerre de 14, du 11 Novembre 2023

L’HEURE DE LA RENTREE

Pour bien préparer la rentrée scolaire, nos jeunes élèves mais aussi leurs parents devraient prendre connaissance de ce très intéressant document élaboré par notre collègue Michel Vialla, le chroniqueur local (au sens médiéval du terme), sur l’histoire de l’implantation de la mairie et de l’école à travers les différentes époques de notre histoire communale. Autres temps, autres mœurs mais l’on découvre que des progrès considérables ont été accomplis dans l’accueil des enfants.

131 – Ecole(s) et Mairie(s) du Causse

 

Retour vers haut de page